Image 1 of 1

CP_JOURDAIN_22.jpg

Le fleuve Jourdain, depuis l’île de la paix, le long de la frontière entre Israël et la Jordanie. Depuis les années 60, Mekorot, la société des eaux israélienne, détourne l'eau du Jourdain au profit du National Water Carrier, le système d’approvisionnement en eau du pays. L’écosystème naturel local en est la première victime. D'autant qu'à ce point, le fleuve n'est plus qu'un mélange d'eau salée, surplus rejeté au cours du traitement des sources locales, et des eaux usées des communes du lac de Tibériade.
Copyright
©Celia Pernot
Image Size
5902x4815 / 35.9MB
Contained in galleries
Le fleuve Jourdain, depuis l’île de la paix, le long de la frontière entre Israël et la Jordanie. Depuis les années 60, Mekorot, la société des eaux israélienne, détourne l'eau du Jourdain au profit du National Water Carrier, le système d’approvisionnement en eau du pays. L’écosystème naturel local en est la première victime. D'autant qu'à ce point, le fleuve n'est plus qu'un mélange d'eau salée, surplus rejeté au cours du traitement des sources locales, et des eaux usées des communes du lac de Tibériade.