Image 1 of 1

CP_JOURDAIN_37.jpg

Iyad Aburdeineh, directeur adjoint de l'ONG Friends of the Earth in the middle east, dans le village de Battir dont il est originaire, situé sur les hauteurs d'une vallée escarpée près de la ligne verte. Battir dispose d'un système d'irrigation unique basé sur une agriculture en terrasses et un système de répartition de l'eau contrôlé manuellement par l'ouverture et la fermeture quotidienne d'un ensemble de vannes. Ce réseau qui date de l'époque romaine est alimenté par sept sources d'eau fraîche depuis 2.000 ans. En 2011, Battir a reçu le prix Mélina Mercouri de l'UNESCO pour son agriculture en terrasses, patrimoine historique. Battir, ouest de Bethlehem, Territoires Palestiniens, mai 2011
Copyright
©Celia Pernot
Image Size
2592x3872 / 6.8MB
Contained in galleries
Iyad Aburdeineh, directeur adjoint de l'ONG Friends of the Earth in the middle east, dans le village de Battir dont il est originaire, situé sur les hauteurs d'une vallée escarpée près de la ligne verte. Battir dispose d'un système d'irrigation unique basé sur une agriculture en terrasses et un système de répartition de l'eau contrôlé manuellement par l'ouverture et la fermeture quotidienne d'un ensemble de vannes. Ce réseau qui date de l'époque romaine est alimenté par sept sources d'eau fraîche depuis 2.000 ans. En 2011, Battir a reçu le prix Mélina Mercouri de l'UNESCO pour son agriculture en terrasses, patrimoine historique. Battir, ouest de Bethlehem, Territoires Palestiniens, mai 2011