Image 1 of 1

CP_NIL_012.jpg

Au bord du Lac Tana, la ville de Bahar Dar est la capitale de la région Amhara et compte 200 000 habitants. C'était autrefois un village de chasseurs, puis un centre d'Échange très important pour les caravaniers. Pendant la saison des pluies, certains quartiers de la ville, dont le marche, sont submergés. La municipalité a lancé un projet de canaux qui font office d'Égout redirigé ensuite vers le Nil. Sur la gauche, le réservoir qui alimente le quartier en eau potable. Éthiopie août 2011.
Copyright
©Célia Pernot / Disputed Waters
Image Size
3872x2592 / 5.2MB
Contained in galleries
Au bord du Lac Tana, la ville de Bahar Dar est la capitale de la région Amhara et compte 200 000 habitants. C'était autrefois un village de chasseurs, puis un centre d'Échange très important pour les caravaniers. Pendant la saison des pluies, certains quartiers de la ville, dont le marche, sont submergés. La municipalité a lancé un projet de canaux qui font office d'Égout redirigé ensuite vers le Nil. Sur la gauche, le réservoir qui alimente le quartier en eau potable. Éthiopie août 2011.